Browsing Category

Roman

0 In Lectures/livres vus sur mon Instagram/ Livres de mon FEED Insta/ Rayonnage Jeunesse/ Roman

Plongeons !!!

Ce roman jeunesse est génial !

Nous sommes du côté de la Ciota, là où le soleil et la plage permettent de s’évader ; en compagnie d’Iris, Paul, Rébecca, Marion, Alex et Sam. Ils sont dans leur dernière année au lycée.

Chacun et chacune a son histoire. À raconter, à vivre, à célèbrer, à découvrir.

Les personnages sont attachants et j’ai pris énormément de plaisir à lire ce roman.

Je vais de ce pas me procurer le tome 2 et le tome 3.

Le Grand Saut écrit par Florence Hinckel aux Éditions NATHAN, 2017, 374 pages

@hambreellie

0 In Lectures/livres vus sur mon Instagram/ Rayonnage Jeunesse/ Roman

PEPPO

Un frère ça a du bon parfois. Pëppo se retrouve un matin seul. Il découvre que sa soeur s’est enfuie pour la Jonquera. Pour aller où ? Il n’en sait rien. Ce qu’il sait, c’est que deux jumeaux attendent qu’on s’occupe d’eux. Frida à laisser ses enfants pour son petit frère. Ce dernier doit aller en cours, et rêve de dormir.

C’est ainsi qu’il va se retrouver à s’occuper de son neveu et da sa nièce (couches, biberons, …). Il va devoir trouver de l’argent pour nourrir ces petits bouts. Il y aussi cette rencontre avec une jolie fille un peu bizarre mais qu’il va bien aimer. Sur le camping, là où ils vivent tous, l’entraide fera partie de l’aventure et puis sans ça il n’y aurait pas de belles histoires !

(…) Plus tard, donc, ils diront que tout est allé très vite et qu’ils n’ont pas compris ce qui se passait. En attendant, Pëppo rentre au camping avec les dodus. L’Argentin les suit à vélo. Ils chantent à tue-tête. We are the champions. (…)

TOUJOURS UN TRÈS BEAU MOMENT LES ROMANS DE SÉVERINE VIDAL !!!

Pëppo de Séverine VIDAL, aux Éditions BAYARD, Collection Littérature, Juin 2018, 176 pages

@hambreellie

0 In Lectures/livres vus sur mon Instagram/ LGBT/ Livres de mon FEED Insta/ Roman

Jolies dragqueens

Dans ce roman palpitant et blindé de belles choses, on découvre James, une beauté. Nous sommes à New York et la vie bat son plein comme jamais.

(…) 1980, je débarque à New York.

Sous le bras, j’emporte un panier en rotin, une corde à sauter, une corde à sauter, des souliers, quatre culottes, une paire de ciseaux, un diadème en toc, un mètre ruban, des trombones, des stylos, cent douze robes, cinquante-trois perruques, un savon, des tambours à broder, des rouges à lèvres, une bouteille d’eau, un tapis de black-jack, des lunettes de lecture et j’atterris sur l’Avenue B. (…)

James va nous raconter ce qui se passe dans ce beau monde. Toutes les personnes qu’il rencontre : les stars, les gens normaux, les dépravés, ceux qui luttent.

Nous sommes dans un univers semblable à celui d’une licorne. Tout est beau et fantasmagorique ! Je n’avais jamais lu de roman ayant pour narratrice une drag queen et je suis superbement ravie de cette lecture ! J’ai appris plein de choses : leurs façons de s’habiller, leurs danses, leurs concours, leur ténacité, leurs faiblesses, leurs réussite et leurs morts aussi :

(…) Comme toi, Victor, il avait vingt-trois ans. Hector était beau, imprévisible, sérieux comme un pape et il fut la première victime de la grande maladie au petit nom. (…)

Alors le sida aussi est bien présent ainsi que le racisme :

(…) Jenny veut montrer comment nous vivons. Comment nous survivons dans la pauvreté, le racisme et la mort. On achève bien les queens. (…)

Ce roman réunit toutes les conditions d’un roman addictif. Je n’avais pas envie de le refermer. En tout cas, j’en ressort avec l’envie d’avoir comme amie drag queen :

(…) – Certains prétendent toujours qu’on est des monstres. D’autres pensent que l’on est les plus belles choses de ce monde. C’est Venus qui disait ça. Elle avait ton âge quand elle est morte, mais elle avait tout compris. Nous sommes des centaures, des licornes, des chimères à tête de femme. C’est vrai que nous sommes les plus jolis monstres du monde. (…)

Jolis jolis monstres écrit par Julien-Dufresne LAMY, aux Éditions BELFOND, Collection Littérature Pointillés, Août 2019, 416 pages

@hambreellie

0 In Livres de mon FEED Insta/ Nouvelles lectures/ Roman

Saisissant !

C’est un livre coup de poing ! C’est un récit comme on en aura tous les dix ans. Un récit qui bat dans le coeur ! Un coeur qui a vécu tant de choses. Et dans ces choses il y a la rue, la misère, la pauvreté, l’insalubrité, …. les oubliés :

(…) Le square Willette devant le manège à chevaux et son petit parc où un jour elle n’a plus eu le droit de jouer parce que certains avaient décrété que les enfants comme elle étaient pareils à des chiens, dont on ne voulait plus parmi les humains. (…)

Un récit qui raconte aussi la violence, la prostitution … Un récit conté par Abad qui survit dans toute cette cacophonie. Il bout, oui, car il est jeune, il n’a que treize. La découverte de soi, des autres, le sexe, la haine, les parents que l’on veut fuir, tout ça :

(…) On est beaucoup dans ma rue, et même au collège, à être élevés par des droites et qu’on fait taire avec des bonbons. La principale religion à la maison s’appelle le silence. Pour éviter les problèmes et espérer être un peu heureux, la tactique à employer est de fermer sa gueule, baisser la tête, raser les murs. (…)

Voilà, ce livre a reçu LE PRIX DE FLORE et il vaut le détour !

Rhapsodie des oubliés écrit par Sofia AOUINE, aux Éditions De La Martinière, Collection Littérature, Août 2019, 208 pages

@hambreellie

0 In Livres de mon FEED Insta/ Rayonnage Jeunesse/ Roman

Glaçons un peu notre vie

Ce roman est un pur délice !

Le père de Luce est mort. Elle s’en va avec sa mère et sa soeur à l’enterrement. Et c’est là qu’elle découvre que son père menait une autre vie.

Elle apprend qu’elle a une petite soeur mais aussi un frère….. dont cinq mois uniquement les séparent. Ce frère, Pierrot, elle va vouloir le voir, l’entendre, le découvrir, le détester, le cajoler, l’aider…. et tout simplement vouloir l’aimer.

UN ROMAN JEUNESSE QUE L’ON NE LÂCHE PAS DÈS LES PREMIÈRES PAGES LUES !!!

« Évidemment, j’ai apporté mon appareil et évidemment, j’ai photographié Pierrot. En douce, on ne se refait pas. Mais faut dire qu’il déteste ça ; il ne me l’a pas dit, je le sais. Sur le mur du foyer, très rares sont les photos de lui, il est soit de dos, soit la paume de la main ouverte devant son visage. Même sur les quelques images de groupe, il trouve une parage, se retourne ou grimace, se baisse jusqu’à disparaître du champ. Alors c’est à son insu que je mitraille Pierrot. J’ai cette impression tenace, qui et presque à l’origine de mon idée de venir régulièrement le voir ici, que nous avons du temps à rattraper, des années qu’on nous a volées, tout simplement. »

Soleil Glacé, roman jeunesse écrit par Séverine VIDAL, aux Éditions Robert Laffont, Collection R Jeunesse, Mars 2020, 252 pages

@hambreellie

0 In Livres de mon FEED Insta/ Rayonnage Jeunesse/ Roman

Envolons nous !

L’histoire de jeunes qui se rencontrent, qui s’aiment, se fréquentent. S’autorisent à vivre leur jeunesse comme il se doit. Confrontés de plein fouet par le quotidien de leur vie de famille : les parents, l’école, les connaissances, les fréquentations.

Les choix parfois déterminent notre avenir. C’est le cas dans ce magnifique roman. EN PLEIN VOL est un texte NOURRISSANT d’amour ! Apprendre à vivre avec son entourage. Les personnages de ce texte sont jeunes mais sont mûrs pour leur âge, plein de bons sens. Ils aiment la vie. Ils nous prouvent à travers leurs actes que nous pouvons aller loin dans notre vie, tout en côtoyant la misère ou la bourgeoisie.

En Plein Vol de Manon Fargetton et Jean-Christophe Tixier aux Editions Rageot, Collection Grand Format, Janvier 2020, 288 pages

@hambreellie

0 In Livres de mon FEED Insta/ Roman

Vous avez la paire ?

Alice ne va pas bien. Elle est anxieuse et angoissée et se nourrit de médicaments pour pouvoir dormir. Elle arrive à Paris. Américaine, elle voit Paris comme la ville de l’amour, des bonnes pâtisseries … Sauf que ce n’est pas ça : Alice n’a rien, c’est à dire : pas de travail ! Elle a certes un logement, mais cela ne lui suffira pas. Rapidement, elle trouve un boulot dans une start-up mais on se croirait dans un film comique. Le gérant veut réaliser une application où les chaussettes seraient les héroïnes. Dans tout ce tumulte, Alice parviendra t-elle à se stabiliser à Paris, et surtout à reprendre confiance en elle ?

On ne lâche pas ce roman ! C’est un exutoire pour dire OUI A LA VIE !

La vie rêvé des chaussettes orphelines de MARIE VAREILLE, aux Éditions CHARLESTON, Collection Littérature Générale, Juin 2019, 398 pages

@hambreellie

0 In Roman

Soignons tout ça !

Le récit commence joliment ! Une jolie introduction qui annonce une prose maitrisée !

De sublimes métaphores de la vie actuelle s’insèrent dans les paragraphes :

(…) Ces retrouvailles, dont je venais de vivre l’esquisse, rendaient possibles mes conceptions de l’art, bien différentes de ce que laissaient croire les esprits rétrogrades qui parce qu’on vient de la rue, parce qu’on est noir ou musulman, font, trop souvent, fi de notre profondeur et de notre complexité émotionnelle. (…)

(…) , il m’a parlé des difficultés que lu-même traversait. Il gèlerait parce que nombre de ses clients étaient noirs et qu’il n’arrivait pas à leur décrocher des rôles au cinéma ou au théâtre. Il n’y avait rien pour eux, parce qu’on ne pensait pas à eux, ou, si c’était le cas, seulement par opportunisme. (…)

Oui ce livre est plein de blessures, de cicatrices enfouies les unes à côté des autres. Un récit où philosophie et questions existentielles se mêlent à une vie que tout un chacun côtoie tous les jours.

Je vous invite à vous plonger avec douceur dans les mots d’un narrateur doués des chants des oiseaux se balançant sur leurs branches à l’orée du matin.

Méchantes Blessures écrit par Abd Al Malik, aux Editions PLON, Août 2019, 224 pages

@hambreellie

0 In Nouvelles lectures/ Rayonnage Jeunesse/ Roman

S'en aller

Jade, jeune fille noire de Portland est inscrite au lycée qui se situe de l’autre côté de là où elle habite. Elle va dans un lycée où la bourgeoisie règne ainsi que les préjugés sur les noirs. Va t-elle réussir à vivre la vie qu’elle désire ou devra t-elle se mélanger et faire semblant de ne rien voir ?

(…) A tel point que je finis par me demander si le destin d’une fille noire, c’est d’être sans arrêt recousue puis défaite, recousue puis défaite. (…)

Un livre rempli d’émotions :

(…) quand la musique d’E.J. emplit le moindre centimètre carré de la maison et que je travaille mes collages, je crois tout ce que ces femmes sont en train de nous raconter. Chaque fois, je me dis qu’on mérite le bonheur. Dans ces moments-là, je me sens en sécurité, juste bien. Je regarde dans le miroir et je vois les yeux de mon père, la chevelure épaisse de ma mère, et le reste qui est épais aussi. Et je me dis que non, que ma peau noire n’est pas une malédiction (…)

et aussi d’actualité :

(…) tous les jours, elle sera aux informations parce qu’elle est blanche, et parce que les Blanches disparues finissent toujours aux informations. (…) Mais personne ne dira aux garçons et aux hommes de ne pas violer les femmes, de ne pas nous kidnapper, de ne pas jeter notre corps à l’eau. (…)

C’est un livre avec des mots qui brisent un certain silence :

(…) Pendant les deux premiers chants, je ne peux penser à rien d’autre qu’à cette Blanche et à son sourire, à sa voix énervante. Même avec nos vêtements chics neufs, même alors qu’on s’est toutes bien tenues et sans même avoir entendues parler, elle nous a pris pour des gamines incapables d’apprécier la musique classique. (…)

C’est un livre coup de coeur. Un livre sensible qui rend le coeur vif et qui donne envie de vivre et penser autrement malgré toutes les différences qui peuvent s’abattre sur nous les Hommes aujourd’hui !

Sortir d’ici écrit par Renée Watson, aux Editions CASTERMAN, Septembre 2019, Collection ROMANS GRAND FORMAT, 312 pages

@hambreellie

0 In Livres de mon FEED Insta/ Roman

Jusque dans les étoiles

Ce n’est pas juste une histoire de femmes, de vie, ou de conscience. Mais une histoire qui donne à réfléchir car poignante. Ce roman mets des mots sur l’abandon, sur la relation mère-fille, et au delà ; ceux qui sont proches, ceux qui deviennent notre famille de coeur.

Romane grandit avec ses parents adoptifs et à un moment de sa vie décide de savoir qui est sa mère biologique. Pénélope elle connaît sa mère et tente de tout faire pour l’aimer jusqu’à la mort. Une mère qui parfois a été trop loin :

 » – Tu n’as qu’à t’en inventer un dans le même genre, si tu as tellement besoin d’un papa. »

Parfois le père absent la mère sauve !

Roman TOUCHANT !

Des Astres écrit par Séverine Vidal, aux Editions SARBACANE, Collection Exprim’, Septembre 2019, 240 pages.