Browsing Category

HISTORIQUE

0 In HISTORIQUE/ Lectures/livres vus sur mon Instagram/ Livres de mon FEED Insta/ Période esclavagiste/ Rayonnage féministe

Noire je suis et Fière !

(…)  » Je veux seulement vivre le plus honnêtement possible, et donner ce que j’ai à offrir aux êtres humains – de tous types, noirs, blancs ou jaunes -, parce que c’est ainsi que je veux vivre – en ne vendant rien de médiocre aux gens – et parce que nous faisons tous partie de ce jeu insensé qu’on appelle la vie ensemble. Et je veux toujours vivre simplement – en vagabondant une partie de ma vie – trouvant le repos et la joie dans un lever de soleil, une averse – trouvant mon bonheur dans le sourire d’autrui.  » (…)

C’est ainsi que la narratrice débute son journal. Elle y parle de l’Amérique. Cette Amérique dont tout le monde rêve : (…)  » Je ne sais pas comment tu as survécu ! J’ai traversé en long en large et en travers ce foutu pays et je jure devant Dieu, je ne sais pas comment tu as survécu ! Cet endroit est mille fois pire que l’Afrique du Sud ! Putain, mes, l’apartheid a piétiné notre dignité mais elle nous a laissé notre culture. Il nous reste encore notre lignée, nos traditions ...  » (…)

Un journal à lire, décortiquer …

Journal d’une femme noire de Kathleen Collins, aux Éditions DU PORTRAIT, Juin 2020, 150 pages

@hambreellie

0 In HISTORIQUE/ Lectures/livres vus sur mon Instagram/ Livres de mon FEED Insta/ Rayonnage Jeunesse/ Roman

Tristes souvenirs

Cela se passe dans le quartier de Sterling Point. Là où tout semble abandonné : (…)  » Les réverbères flottent au-dessus des brumes de cannabis, les rues et les allées sont défoncées par les nids-de-poule, les nains de jardin sont criblés de balles. Tout est moche, merdique, sauf les fresques peintes sur les murs représentant des African Queens à la tête haute ou Tupac avec son petit sourire.  » (…)

Les habitants tentent d’exprimer une certaine joie : (…)  » Des parents se reposent devant chez eux en sirotant une boisson fraîche. Tout est faux. Faux sourire, faux bonjour, fausse tranquillité.  » (…)

Dans mon quartier, tous les jours se ressemblent, toutes les histoires s’assemblent : (…) « Par terre, du sans, sur la bouche du pauvre garçon, plein de sang, dans ses yeux, la désolation, il tousse, pleure, s’étouffe, crie, s’étouffe, pleure, tousse, supplie pour que la torture s’arrête, jusqu’à ce qu’il se taise, évanoui.  » (…)

Je suis Noir, mon jumeau est Noir, mon entourage est Noir, dans mon école ils sont Noir(e)s : POURQUOI CETTE COULEUR DE PEAU dérange t-elle plus que les autres ? Ma génération future va t-elle commencer sa vie dans les cercueils ? : (…) « Je ne sais pas pourquoi, mais je commence à me détester, à m’apitoyer sur moi-même, parce que je suis Noir depuis trop longtemps, parce que je représente une telle menace pour la société avec cette peau, à cause des mots qui viennent à l’esprit de certaines personnes quand elle me voient.  » (…)

Alors nous vivons dans la peur malgré le fait que je veuille faire des études, intégré le MIT, aller en boîte de nuit, rencontrer une fille …

Telle est ma vie et celle de Tyler Johnson, mon frère qui était lui aussi une BELLE PERSONNE !

Tyler Johnson était là de Jay Coles, traduit par Brigitte Hébert, Éditions LIVRE DE POCHE, Collection JEUNESSE, 256 pages, à partir de 13 ans

@hambreellie

0 In HISTORIQUE/ Livres de mon FEED Insta/ Rayonnage Jeunesse

Le plus célèbre clown

Qui ne connaît pas l’artiste CHOCOLAT ? Il y a eu un film avec cet artiste et pour jouer le rôle : Omar Sy. Rafael est né à Cuba et pour fuir la misère, il sera vendu à un marchand espagnol. Arrivé de l’autre côté de l’Atlantique, c’est une autre vie qui s’immisce à lui. Il voyage beaucoup : (…) Les mois ont passé. Avec Tony Grice et Tonito, nous avons beaucoup voyagé, nous sommes allés dans toutes ces villes dont le nom seul suffit à faire rêver : Rome, Prague, Vienne, Budapest … et puis il va découvrir la vie dans un cirque … néanmoins la vie d’artiste à laquelle sans doute il s’attendait ne lui sera pas donnée … néanmoins il devint célèbre.

Chocolat de Bénédicte Rivière aux Éditions LES PETITES MOUSTACHES, Janvier 2016, à partir de 9 ans

@hambreellie

0 In HISTORIQUE/ Nouvelles lectures

Il n’est jamais revenu

« Je ne t’ai jamais confié, je crois, ce que j’ai gravé alors au mur de ma cellule à Sainte-Anne. C’est presque un bonheur de savoir à quel point on peut être malheureux. Je ne sais pas ce qu’en ont pensé les détenus qui ont pris ma place ensuite, ceux de la guerre, comme ceux des temps de paix, s’ils étaient d’accord ou pas, s’ils comprenaient ce que ça voulait dire. Car le bonheur que j’évoquais, c’était celui d’être avec toi. Je ne savais pas encore où j’allais, l’autocar qui nous transférerait vers Marseille, le wagon troisième classe qui nous conduirait à Drancy, puis le convoi 71, au moins 1500 personnes déportées vers Auschiwitz-Birkenau, toi et moi parmi une soixantaine dans le wagon à bestiaux (…) »

Un récit dur, court mais poignant et surtout important !

Et tu n’es pas revenu, de Marceline LORIDAN-IVENS (suivi d’un dossier d’Annette Wieviorka, aux Éditions LE LIVRE DE POCHE, Collection Ldp Documents, Août 2016, 128 pages

@hambreellie

0 In HISTORIQUE/ Lectures/livres vus sur mon Instagram/ Livres de mon FEED Insta/ Période esclavagiste

GEAIS MOQUEUR

C’est un livre puissant ! Je n’ai jamais lu le roman et je me suis lancée dans la lecture de ce roman graphique ! Quel ravissement !

Je n’avais pas lu depuis bien longtemps quelque chose de si poignant et addictif ! Les personnages, l’histoire, l’intrigue … tout est parfaitement bien écrit.

Nous suivons l’histoire d’un avocat du nom d’Atticus Finch et de ses deux enfants Jem et Scout. Atticus va alors décidé de défendre un noir pendant la période de la Grande Dépression. Bien sûr, je ne vais pas pouvoir tout vous raconter car je pense que ce sont nombreux ceux qui ont lu le roman, le vrai.

Je ne suis pas étonnée que ce livre ait reçu le prix pulitzer ! Il en vaudrait mille de prix !

Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur écrit par Harper Lee, roman adapté et illustré par Fred Fordham, aux Éditions Grasset, Collection Roman Graphique, Novembre 2018, 288 pages

@hambreellie

0 In HISTORIQUE/ Livres de mon FEED Insta/ Période esclavagiste/ Rayonnage Jeunesse

Eliza Burlington

Oui c’est comme ça que je m’appelle. Je vis sur la Plantation de Sir James Burlington. Nous sommes dans l’État de Virginie, et je vis aussi avec ma mère qui est la cuisinière de la plantation.

J’ai pour « amie » la petite maîtresse du nom de Laura May : elle me fait voir de toutes les couleurs parfois. Les choses étaient tranquilles auparavant sur la plantation et puis Mr Sir James a décidé de partir au combat, d’où la venue de ce nouveau régisseur…

Ma mère, à l’époque, m’avait confectionné une magnifique poupée que j’avais surnommée « BLUE PEARL ». C’est pourquoi, j’avais envie de vous raconter mon histoire ….

Blue Pearl écrit par Paula Jacques aux Éditions Gallimard Jeunesse, Collection Chouette Penser, Février 2020, 176 pages

@hambreellie