Monthly Archives

avril 2020

0 In Lectures/livres vus sur mon Instagram/ Rayonnage Jeunesse/ Roman

PEPPO

Un frère ça a du bon parfois. Pëppo se retrouve un matin seul. Il découvre que sa soeur s’est enfuie pour la Jonquera. Pour aller où ? Il n’en sait rien. Ce qu’il sait, c’est que deux jumeaux attendent qu’on s’occupe d’eux. Frida à laisser ses enfants pour son petit frère. Ce dernier doit aller en cours, et rêve de dormir.

C’est ainsi qu’il va se retrouver à s’occuper de son neveu et da sa nièce (couches, biberons, …). Il va devoir trouver de l’argent pour nourrir ces petits bouts. Il y aussi cette rencontre avec une jolie fille un peu bizarre mais qu’il va bien aimer. Sur le camping, là où ils vivent tous, l’entraide fera partie de l’aventure et puis sans ça il n’y aurait pas de belles histoires !

(…) Plus tard, donc, ils diront que tout est allé très vite et qu’ils n’ont pas compris ce qui se passait. En attendant, Pëppo rentre au camping avec les dodus. L’Argentin les suit à vélo. Ils chantent à tue-tête. We are the champions. (…)

TOUJOURS UN TRÈS BEAU MOMENT LES ROMANS DE SÉVERINE VIDAL !!!

Pëppo de Séverine VIDAL, aux Éditions BAYARD, Collection Littérature, Juin 2018, 176 pages

@hambreellie

0 In Lectures/livres vus sur mon Instagram/ LGBT/ Livres de mon FEED Insta/ Roman

Jolies dragqueens

Dans ce roman palpitant et blindé de belles choses, on découvre James, une beauté. Nous sommes à New York et la vie bat son plein comme jamais.

(…) 1980, je débarque à New York.

Sous le bras, j’emporte un panier en rotin, une corde à sauter, une corde à sauter, des souliers, quatre culottes, une paire de ciseaux, un diadème en toc, un mètre ruban, des trombones, des stylos, cent douze robes, cinquante-trois perruques, un savon, des tambours à broder, des rouges à lèvres, une bouteille d’eau, un tapis de black-jack, des lunettes de lecture et j’atterris sur l’Avenue B. (…)

James va nous raconter ce qui se passe dans ce beau monde. Toutes les personnes qu’il rencontre : les stars, les gens normaux, les dépravés, ceux qui luttent.

Nous sommes dans un univers semblable à celui d’une licorne. Tout est beau et fantasmagorique ! Je n’avais jamais lu de roman ayant pour narratrice une drag queen et je suis superbement ravie de cette lecture ! J’ai appris plein de choses : leurs façons de s’habiller, leurs danses, leurs concours, leur ténacité, leurs faiblesses, leurs réussite et leurs morts aussi :

(…) Comme toi, Victor, il avait vingt-trois ans. Hector était beau, imprévisible, sérieux comme un pape et il fut la première victime de la grande maladie au petit nom. (…)

Alors le sida aussi est bien présent ainsi que le racisme :

(…) Jenny veut montrer comment nous vivons. Comment nous survivons dans la pauvreté, le racisme et la mort. On achève bien les queens. (…)

Ce roman réunit toutes les conditions d’un roman addictif. Je n’avais pas envie de le refermer. En tout cas, j’en ressort avec l’envie d’avoir comme amie drag queen :

(…) – Certains prétendent toujours qu’on est des monstres. D’autres pensent que l’on est les plus belles choses de ce monde. C’est Venus qui disait ça. Elle avait ton âge quand elle est morte, mais elle avait tout compris. Nous sommes des centaures, des licornes, des chimères à tête de femme. C’est vrai que nous sommes les plus jolis monstres du monde. (…)

Jolis jolis monstres écrit par Julien-Dufresne LAMY, aux Éditions BELFOND, Collection Littérature Pointillés, Août 2019, 416 pages

@hambreellie

0 In Livres de mon FEED Insta/ Nouvelles lectures/ Roman

Saisissant !

C’est un livre coup de poing ! C’est un récit comme on en aura tous les dix ans. Un récit qui bat dans le coeur ! Un coeur qui a vécu tant de choses. Et dans ces choses il y a la rue, la misère, la pauvreté, l’insalubrité, …. les oubliés :

(…) Le square Willette devant le manège à chevaux et son petit parc où un jour elle n’a plus eu le droit de jouer parce que certains avaient décrété que les enfants comme elle étaient pareils à des chiens, dont on ne voulait plus parmi les humains. (…)

Un récit qui raconte aussi la violence, la prostitution … Un récit conté par Abad qui survit dans toute cette cacophonie. Il bout, oui, car il est jeune, il n’a que treize. La découverte de soi, des autres, le sexe, la haine, les parents que l’on veut fuir, tout ça :

(…) On est beaucoup dans ma rue, et même au collège, à être élevés par des droites et qu’on fait taire avec des bonbons. La principale religion à la maison s’appelle le silence. Pour éviter les problèmes et espérer être un peu heureux, la tactique à employer est de fermer sa gueule, baisser la tête, raser les murs. (…)

Voilà, ce livre a reçu LE PRIX DE FLORE et il vaut le détour !

Rhapsodie des oubliés écrit par Sofia AOUINE, aux Éditions De La Martinière, Collection Littérature, Août 2019, 208 pages

@hambreellie

0 In Livres de mon FEED Insta/ Rayonnage Mangas

Retour à la case prison

Voici une très belle découverte ce mois-ci. J’ai découvert l’histoire d’Agawa. Cette jeune fille vit sur l’île d’Enoshima. Elle travaille beaucoup car elle concilie trois boulots ; un où elle distribue le journal très tôt le matin et l’autre où elle est caissière. Puis, elle est devenue agent de probation. Ce dernier métier va la rapprocher d’un détenu qui vient de finir de purger sa peine, suite au meurtre de son frère. Elle va tout faire pour l’aider à remonter la pente, c’est à dire retrouver un travail et le moral après avoir été en prison pendant quelque temps.

C’est ainsi qu’elle fera la découverte de sa vie passée et que finalement les choses ne rentreront pas dans l’ordre de suite.

MANGA À DÉCOUVRIR ! Hâte de lire le tome 2 qui sort le 7 mai 🙁

ZENKAMONO (Repris de justice), écrit par Masahito KAGAWA et dessiné par Tohji TSUKISHIMA, aux Éditions Le Lézard Noir, Novembre 2019, 228 pages

@hambreellie

0 In Livres de mon FEED Insta/ Rayonnage Jeunesse

Machin chouette

Trois petites histoires sympathiques des petits lapins Truffe et Machin.

En ce moment Truffe et Machin ne font plus de bêtises. Alors, ils patientent pour voir si une idée va faire surface. Ils ont besoin de partir à l’aventure.

C’est drôle et surtout très bien dessiné.

À lire à haute voix pour les tout petits !

Truffe et Machin écrit par Émile CUCHEROUSSET est illustré par Camille JOURDY aux Éditions MEMO, Collection Polynie, Janvier 2018, 72 pages.

@hambreellie

0 In HISTORIQUE/ Nouvelles lectures

Il n’est jamais revenu

« Je ne t’ai jamais confié, je crois, ce que j’ai gravé alors au mur de ma cellule à Sainte-Anne. C’est presque un bonheur de savoir à quel point on peut être malheureux. Je ne sais pas ce qu’en ont pensé les détenus qui ont pris ma place ensuite, ceux de la guerre, comme ceux des temps de paix, s’ils étaient d’accord ou pas, s’ils comprenaient ce que ça voulait dire. Car le bonheur que j’évoquais, c’était celui d’être avec toi. Je ne savais pas encore où j’allais, l’autocar qui nous transférerait vers Marseille, le wagon troisième classe qui nous conduirait à Drancy, puis le convoi 71, au moins 1500 personnes déportées vers Auschiwitz-Birkenau, toi et moi parmi une soixantaine dans le wagon à bestiaux (…) »

Un récit dur, court mais poignant et surtout important !

Et tu n’es pas revenu, de Marceline LORIDAN-IVENS (suivi d’un dossier d’Annette Wieviorka, aux Éditions LE LIVRE DE POCHE, Collection Ldp Documents, Août 2016, 128 pages

@hambreellie

0 In Livres de mon FEED Insta/ Rayonnage Jeunesse/ Roman

Glaçons un peu notre vie

Ce roman est un pur délice !

Le père de Luce est mort. Elle s’en va avec sa mère et sa soeur à l’enterrement. Et c’est là qu’elle découvre que son père menait une autre vie.

Elle apprend qu’elle a une petite soeur mais aussi un frère….. dont cinq mois uniquement les séparent. Ce frère, Pierrot, elle va vouloir le voir, l’entendre, le découvrir, le détester, le cajoler, l’aider…. et tout simplement vouloir l’aimer.

UN ROMAN JEUNESSE QUE L’ON NE LÂCHE PAS DÈS LES PREMIÈRES PAGES LUES !!!

« Évidemment, j’ai apporté mon appareil et évidemment, j’ai photographié Pierrot. En douce, on ne se refait pas. Mais faut dire qu’il déteste ça ; il ne me l’a pas dit, je le sais. Sur le mur du foyer, très rares sont les photos de lui, il est soit de dos, soit la paume de la main ouverte devant son visage. Même sur les quelques images de groupe, il trouve une parage, se retourne ou grimace, se baisse jusqu’à disparaître du champ. Alors c’est à son insu que je mitraille Pierrot. J’ai cette impression tenace, qui et presque à l’origine de mon idée de venir régulièrement le voir ici, que nous avons du temps à rattraper, des années qu’on nous a volées, tout simplement. »

Soleil Glacé, roman jeunesse écrit par Séverine VIDAL, aux Éditions Robert Laffont, Collection R Jeunesse, Mars 2020, 252 pages

@hambreellie

0 In Livres de mon FEED Insta/ Rayonnage Jeunesse

Une danseuse est née

Ève est adoptée dans un orphelinat au Mali.

Malheureuse et contente à la fois car elle quitte sa meilleure ami Hawa. Ève a un rêve : celui de devenir danseuse étoile à l’Opéra de Paris. Elle a promis à Hawa qu’elle le sera. Téméraire, elle arrive à convaincre ses parents de l’aider afin de rentrer dans cette école prestigieuse et renommée.

Elle va se battre, elle va se durcir, elle va être confrontée à la jalousie et l’hypocrisie entre danseuses et danseurs et aussi elle va subir du racisme. Ève est noire et elle veut être la première danseuse noire à danser à l’Opéra de Paris.

« Les professeurs s’expriment aussi. J’entends à plusieurs reprises dans leur bouche une phrase, que je ne comprends pas bien. Ils disent que, « selon le règlement de 1807, sont acceptés ici ceux que la Nature a désignés pour représenter le beau dans son Temple. »

C’est une jeune fille déterminée, mais pourra t-elle parvenir à réaliser son rêve ?

« Des larmes coulent sur mes joues sans que je puisse les retenir. Je sais que je suis techniquement et artistiquement douée. Mademoiselle Carle me le répète assez, tout comme Madeleine. Je suis disciplinée, sérieuse, concentrée. Et malgré ça, me sera-t-il un jour possible de trouver ma place? »

J’ai adoré lire ces deux romans (trop courts) ! L’histoire est magnifique. Elle redonne espoir et avec la petite morale à la fin, cela permet à la lectrice ou au lecteur de savoir ce qui est juste pour elle ou pour lui et ce vers quoi elle ou il veut tendre son avenir.

Les pointes noires et Les pointes noires à l’Opéra écrit par Sophie Noël aux Éditions MAGNARD JEUNESSE, Collection Romans Perles.

@hambreellie

0 In Livres de mon FEED Insta/ Rayonnage Mangas

Il y a de la chimie dans l’air

A Alchimia, Saë parcourt en bateau avec ses amis le royaume afin de recueillir la mémoire du peuple afin de la préserver. C’est une coutume et même un art. Sauf que de l’autre côté, chez les Ifen, cette pratique n’est point acceptée.

La guerre ainsi déclarée, Saë et ses compagnons vont tenter de sauver leur tradition. Mais dans toute cette tumulte, Saë est sauvée par un soldat Ifrenien. Que va t-il advenir d’elle, de ses compagnons ainsi que du royaume ?

Dans le tome 2 et 3, la lutte se poursuit.

L’histoire est belle et magique. Les illustrations sont marqués par un trait fin délicat de la dessinatrice Miya.

ALCHIMIA, tome 1,2 et 3 illustré par Miya, scénario de Samantha Bailly aux Éditions Pika.

@hambreellie