Monthly Archives

novembre 2019

0 In Roman

Soignons tout ça !

Le récit commence joliment ! Une jolie introduction qui annonce une prose maitrisée !

De sublimes métaphores de la vie actuelle s’insèrent dans les paragraphes :

(…) Ces retrouvailles, dont je venais de vivre l’esquisse, rendaient possibles mes conceptions de l’art, bien différentes de ce que laissaient croire les esprits rétrogrades qui parce qu’on vient de la rue, parce qu’on est noir ou musulman, font, trop souvent, fi de notre profondeur et de notre complexité émotionnelle. (…)

(…) , il m’a parlé des difficultés que lu-même traversait. Il gèlerait parce que nombre de ses clients étaient noirs et qu’il n’arrivait pas à leur décrocher des rôles au cinéma ou au théâtre. Il n’y avait rien pour eux, parce qu’on ne pensait pas à eux, ou, si c’était le cas, seulement par opportunisme. (…)

Oui ce livre est plein de blessures, de cicatrices enfouies les unes à côté des autres. Un récit où philosophie et questions existentielles se mêlent à une vie que tout un chacun côtoie tous les jours.

Je vous invite à vous plonger avec douceur dans les mots d’un narrateur doués des chants des oiseaux se balançant sur leurs branches à l’orée du matin.

Méchantes Blessures écrit par Abd Al Malik, aux Editions PLON, Août 2019, 224 pages

@hambreellie

0 In Livres de mon FEED Insta

OUI SOIS TA PROPRE HÉROINE !

Voici la suite de Celle qui a dit FUCK. WOW ! On retrouve la jeune maman Alice qui a cinquante mille corde à son arc : maman, femme, épouse, travailleuse, soignante, meilleure amie, soeur, ….

Oui dans BALANCE TA CAPE, l’héroïne nous raconte son quotidien en tant que maman de jumelles, conciliant travail et vie maritale ! Elle se bat avec une to-do list qui s’allonge plus qu’elle ne s’efface. Elle décide avec les mères de la crèche où sont inscrites ses filles, de monter un petit club de POWER WOMAN ! Et, elles vont réussir à se motiver, à s’encourage, à ne pas sombrer dans un quotidien de couches, biberons, cernes et j’en passe !

Un livre FEEL GOOD qui réussit à vous faire accrocher un sourire voire un gros fou rire. Oui j’ai aimé, car dans la vie il faut se battre certes pour réaliser ses rêves mais il faut également penser à soi avant tout ! C’est un livre qui rappelle qu’avant tout nous existons. Pour celles qui sont mères, je vous le conseille, il permet de noter quelques petites conseils tels que :

Alors OUI ! je vous le conseille !

Balance ta cape écrit par Anne-Sophie et Fanny LESAGE et illustré par Léna Piroux, aux Editions SOLAR, Septembre 2019, 240 pages

@hambreellie

0 In Livres de mon FEED Insta

SAUMON

Alors ce livre se lit un peu comme un journal. Vous prenez le premier chapitre, et vous entrez dans une histoire pleine d’Indiens, de saumons, de pêche, de policier, de combats, de luttes, d’espoir, de désespoir, ….

J’ai adoré la lecture de ce texte qui se déroule au Québec. Les mots de l’auteur qui décrive le combat des Indiens mig’maq pour la protection de la réserve Restigouche. Les coups bas de la police et le traffic qui se trame …

C’est un texte acidulé et assaisonné comme un plateau de fruits de mer.

(…) – C’est quelqu’un de très bien, de très intelligent. Je comprends enfin les enjeux de la pêche grâce à lui. On dirait que le colonialisme, c’est un peu comme un saumon, tu peux le jeter à la mer, il finit toujours pa remonter là où il est né (…)

TAQAWAN d’Eric Plamondon, aux Editions QUIDAM EDITEUR, Collection QUIDAM, Janvier 2018, 208 pages

@hambreellie

0 In Nouvelles lectures/ Rayonnage Jeunesse/ Roman

S'en aller

Jade, jeune fille noire de Portland est inscrite au lycée qui se situe de l’autre côté de là où elle habite. Elle va dans un lycée où la bourgeoisie règne ainsi que les préjugés sur les noirs. Va t-elle réussir à vivre la vie qu’elle désire ou devra t-elle se mélanger et faire semblant de ne rien voir ?

(…) A tel point que je finis par me demander si le destin d’une fille noire, c’est d’être sans arrêt recousue puis défaite, recousue puis défaite. (…)

Un livre rempli d’émotions :

(…) quand la musique d’E.J. emplit le moindre centimètre carré de la maison et que je travaille mes collages, je crois tout ce que ces femmes sont en train de nous raconter. Chaque fois, je me dis qu’on mérite le bonheur. Dans ces moments-là, je me sens en sécurité, juste bien. Je regarde dans le miroir et je vois les yeux de mon père, la chevelure épaisse de ma mère, et le reste qui est épais aussi. Et je me dis que non, que ma peau noire n’est pas une malédiction (…)

et aussi d’actualité :

(…) tous les jours, elle sera aux informations parce qu’elle est blanche, et parce que les Blanches disparues finissent toujours aux informations. (…) Mais personne ne dira aux garçons et aux hommes de ne pas violer les femmes, de ne pas nous kidnapper, de ne pas jeter notre corps à l’eau. (…)

C’est un livre avec des mots qui brisent un certain silence :

(…) Pendant les deux premiers chants, je ne peux penser à rien d’autre qu’à cette Blanche et à son sourire, à sa voix énervante. Même avec nos vêtements chics neufs, même alors qu’on s’est toutes bien tenues et sans même avoir entendues parler, elle nous a pris pour des gamines incapables d’apprécier la musique classique. (…)

C’est un livre coup de coeur. Un livre sensible qui rend le coeur vif et qui donne envie de vivre et penser autrement malgré toutes les différences qui peuvent s’abattre sur nous les Hommes aujourd’hui !

Sortir d’ici écrit par Renée Watson, aux Editions CASTERMAN, Septembre 2019, Collection ROMANS GRAND FORMAT, 312 pages

@hambreellie